Campagne Cantonale: Ma lettre aux maires et élus locaux

Posté par paulbesombes le 4 mars 2008

 Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs les Maires et Conseillers municipaux,

Les  9 et 16 Mars prochain auront lieu des élections cantonales et municipales. C’est un enjeu important pour le quotidien des habitants des communes dans le canton de Saint-Sever. Votre mission et celle du Conseiller Général ont une vocation : permettre, sous un régime de solidarité, d’offrir à vos administrés les moyens de bien vivre là où ils habitent.

Homme de Gauche et profondément solidaire je m’engage dans cette élection pour représenter le canton de Saint-Sever au sein de l’assemblée départementale et défendre le dynamisme de notre territoire.

Avec ma candidature, j’apporte les huit priorités pour un Calvados à Gauche. C’est un projet que nous avons élaboré avec tous les élus et candidats d’une gauche solidaire pour soutenir notre action.

Notre canton est isolé, parfois oublié. L’action en faveur de son développement par la majorité actuelle n’est pas suffisante, mal accompagnée. La solidarité des territoires doit nous permettre de promouvoir notre patrimoine et permettre à de nouveaux habitants de s’installer durablement. La tâche est d’autant plus difficile que seule notre fiscalité locale doit compenser le désengagement de l’état qui fait actuellement des choix clientélistes en ce qui concerne la gestion de l’impôt et la gestion de la solidarité (fermeture de la trésorerie, franchise médicale…)

Les cantons ruraux, comme le nôtre présentent des contraintes, notre action conjointe doit les atténuer. Il s’agit notamment de l’isolement. Développer le transport et favoriser l’accès aux lieux de vie est vraiment important. Il en va de même de toutes les activités de proximité qui permettent à ceux qui sont les moins mobiles de garder l’autonomie dont ils ont besoin. Je pense ici à beaucoup de nos retraités qui vivent avec de maigres revenus.

Il nous faut aussi nous préoccuper de la venue de nouveaux habitants qui apporteront des ressources supplémentaires aux communes et à l’Intercom, la préservation du cadre de vie en dépend. C’est ensemble que nous accompagnerons le développement social et économique local. A mon sens la proximité et l’économie solidaire sont les vecteurs principaux du développement.

Je vous propose de découvrir dans la plaquette jointe, mes priorités pour le canton. Mes rencontres m’ont aussi permis de comprendre l’intérêt d’ouvrir une Crèche Alzheimer dont le principe est le suivant : un lieu d’accueil temporaire des personnes dépendantes pour permettre à ceux qui en ont la charge de prendre le temps d’agir pour le quotidien. Je vous ai rencontré en partie et j’ai aussi écouté les séverins. La création d’unités de transformation à domicile de produits agricoles (produire local et consommer local),  la filière AOC Bœuf Normand, la replantation des haies en bordure de parcelle,  l’appui d’un centre culturel et social à l’échelle du Canton, l’initiation d’un festival culturel local sur le Moyen âge sont des axes de travail à développer au même titre que le soutien au loisir équestre de randonnée…

Il faut aussi savoir permettre à ceux qui vivent les aléas de la vie de conserver la dignité et de les accompagner le temps de trouver des solutions pour rebondir. Il en va de même pour les retraités qui sont confrontés violemment à l’augmentation du coût de la vie. C’est un travail de proximité qui demande une grande implication. Je veux soutenir les mairies et les associations qui concourent à cette lourde tâche.

L’ouverture de notre canton sur l’A 84 par la départementale 52 (Pont Farcy – Vire) sera déterminante pour donner un nouvel élan à notre territoire. Elle va dans le sens d’un SCOT qui nous intègre en sachant que réduction du temps pour accéder aux zones dynamiques prévaut sur le nombre de kilomètres.

Le Conseiller Général n’est pas le président de l’Intercom. L’Intercom a ses propres ressources gérées en son nom propre. Le Conseil Général perçoit le produit des impôts de tous les calvadosiens. Il faut convaincre dans le cadre d’une politique départementale de l’intérêt d’investir sur le canton de Saint-Sever. C’est là un travail qui demande du recul et la volonté d’inclure toutes les forces vives pour satisfaire les besoins de ce territoire.

Ma conviction et ma volonté politique sont des atouts qu’une élection en ma faveur apporterait pour faire avancer plus vite et servir mieux l’intérêt de toutes communes et de l’Intercom.

Veuillez agréer, Mesdames et Messieurs les maires et conseillers municipaux, mes sincères salutations.

 

Paul Besombes, candidat Socialiste, canton de Saint Sever

Laisser un commentaire

 

mauritanie20 |
Vers la 6eme république ! |
Poletudiant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | l'avenir vue par un militan...
| LCR Section Calaisienne
| THE DODIBLOG