Le maire premier acteur des solidarités locales

Posté par paulbesombes le 9 août 2007

 Comment doit agir un Maire dans le cadre d’une république qui connaît le délitement au profit de l’individualisme, dans une république qui reconnaît plus la satisfaction des besoins que la gestion du bien commun ? Je veux me servir de mon expérience pour préciser le lien entre la solidarité et ce que l’on peut attendre de cet élu de la proximité.

J’habite donc Ouistreham. C’est une ville de presque 10000 habitants de la Côte de Nacre en Basse Normandie et il fait bon y vivre. C’est d’autant plus vrai que l’espace urbain a été conçu depuis plus de 20 ans avec l’intelligence d’un homme qui sait que la nature intègre la ville et qu’il suffit de savoir la préserver pour maintenir l’harmonie.  Sa logique consiste à intégrer la diversité en créant les conditions de la mixité.

Tout ce mélange et tout vit ensemble

André Ledran a su développer cette commune en associant toutes les contraintes et en trouvant un compromis équilibré pour satisfaire l’exigence de sa fonction: gérer le bien commun au service de tous.

A coté d’un développement urbain où tout ce qui fait l’histoire de Ouistreham a su être préservé, il a créé et maintenu un tissu associatif actif pour générer des réseaux de solidarité cohérent. Il sait combien il est difficile aujourd’hui de vivre ensemble dans la commune où l’on habite.

La  maison des associations est un acte majeur de son projet. Après sa construction elle sera un lieu de rencontre de la diversité. Elle deviendra le point de rencontre de tous les ouistrehamais. Elle sera la consécration de l’intégration et de la mixité sociale. La solidarité pourra alors s’exprimer pleinement dans les rencontres artistiques organisées dans ce lieu de convivialité.

Un Maire ne peut se satisfaire de l’individualisme qui sévit aujourd’hui dans notre société. C’est le garant du  bien commun, il doit  mettre en place les outils et les événements qui créent du lien sur des projets réalisables. Il n’est pas seulement un gestionnaire, il doit conduire avec son équipe municipale la réalisation des travaux pour donner un sens au bien commun. C’est la  mission d’un Maire dans une République fondée sur la citoyenneté.

Il est le premier acteur des solidarités locales. Il conduit les projets qui permettent à ses concitoyens de vivre ensemble. Dans ma conception, il ne doit pas conduire son conseil municipal dans le sens de l’individualisation des services de la commune. Il doit l’engager dans le sens de la gestion du bien commun. L’exercice est difficile et exige des compétences élargies.

  • q Un bon Maire ne renforce pas la présence de la police municipale à un endroit en fonction d’une demande particulière, il garantit la sécurité à tous sur la commune.
  • q Il n’engage pas des travaux autour des cabines de plages sur la demande des propriétaires, il garantit un accès facile à la plage.
  • q Il ne donne pas l’autorisation de construire sans limite pour créer une terre d’asile des vacanciers dans une station balnéaire, il crée les conditions d’un développement économique et social local qui permet aux habitants de la commune de vivre là où ils habitent.

J’habite Ouistreham depuis suffisamment de tant  pour comprendre que notre Maire agit toujours dans le sens des solidarités locales à l’encontre parfois de ceux qui l’accompagnent dans le conseil municipal. Ce fut notamment le cas lorsque Ouistreham a décidé pour des raisons d’équilibre budgétaire de ne pas intégrer CAEN LA MER. C’est aujourd’hui le cas dans sa politique fiscale. Ses contradicteurs se reposent sur  l’individualisme démocratique et le clientélisme.

Pour rappel:

La solidarité, c’est la relation entre les personnes qui ont conscience d’une communauté d’intérêt, ce qui implique l’obligation morale de ne pas desservir les autres. C’est aussi le moyen de mettre en oeuvre un projet social pour le bien commun contre l’intérêt particulier.

Être solidaire, c’est dans un esprit de justice, être responsable d’une communauté d’intérêt.

André Ledran est bien le premier acteur des solidarités locales.

Paul Besombes

Publié dans Enjeux politiques, Vivre à Ouistreham | Pas de Commentaire »

 

mauritanie20 |
Vers la 6eme république ! |
Poletudiant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | l'avenir vue par un militan...
| LCR Section Calaisienne
| THE DODIBLOG